Revue Infinity

SYNOPSIS : REVUE « INFINITY »

Carlotti, un peintre italien, a défini la beauté comme la somme de tous les éléments, s'harmonisant de telle sorte que rien ne devait être ajouté, enlevé ou changé.

Un mélange subtil des 4 éléments. L’harmonie parfaite entre la terre, l’eau, le feu et l’air.

Il y a bien longtemps Gaïa déesse des rêves à la voix céleste, maintenait l’équilibre des quatre forces élémentaires dans l’univers et sur terre.
Elle insufflait la beauté du corps, de l’esprit, du cœur et de l’âme. Tout était beau.

Evidemment, certaines personnes ont plus de beauté de l’âme que de corps et d’autres plus de beauté d’esprit que de cœur, mais Gaïa a toujours réussi à ce que toute personne se sente vertueusement jolie.

Malheureusement, l’homme, avec le temps, a changé. Il s’est glorifié d’une impertinente assurance en accordant plus au monde matériel qu’au monde des rêves. Il a perdu cet équilibre.

Ce désordre engendrait des êtres dérangés et grossiers comme Affreusite. Une créature ni homme ni femme qui personnifie la jalousie, la luxure et tout autre vice. Aujourd’hui, elle contamine toute l’humanité.

Affolée par la dégradation terrestre et de peur que ce poison n'envenime tout l’univers, Gaïa fait naître INFINITY, une muse d’une pureté et d’une beauté parfaite pour sauver la conscience des hommes.

Aidée de Satyril son ami le satyre, ils vont traverser le monde des 4 éléments à la recherche de l’harmonie perdue.

Pourront -ils redonner à Carlotti ses lettres de noblesses ?

crédit photos Jean-Jacques SCHNEIDER; Mathias WAGNER,